Les Patoufs, c'est qui, c'est quoi ..........

Publié le 16 Mai 2019

En 1978 Xavier Roberts créa ces poupées afin de pouvoir financer ses études.
Les poupées sont alors toutes en tissus et vendues exclusivement dans les salons du jouet/poupée puisqu'elles sont vendues en tant que produit fini sur les stands de Xavier OU à faire soi-même en achetant le nécessaire (tissus, laine, yeux, patrons etc.): principe de la poupée sur mesure fait main, très américain. Elles s'appellent alors les "Little people".

Xavier se fait remarquer avec ses créations et dans le début des années 80. Il peut enfin vendre des poupées à grande échelle, avec tête tissus, puis plastique. C'est un carton absolu aux USA, un carton des 80' et l'une des franchises à longévité la plus longue. Avec leur lancement et l'ébauche de leur univers, elles deviennent les Cabbage Patch Kids!
C'est seulement avec ce nom que leur commercialisation massive (et internationale) peut commencer

La légende:
Xavier est un petit garçon de 10ans qui rencontre un lapin abeille au détour d'une cascade et qui lui fait découvrir un monde merveilleux protégé de Mac Dade (méchante) par un épais mur de vigne. Ce monde merveilleux ressemble à des champs où naissent les CPK, tous uniques. A l'image de la légende, toutes les poupées sont uniques et vendues avec un certificat de naissance/d'adoption. Concrètement, une ligne de poupée est dessinée avec un nombre X de moule de tête, un nombre X de tenue et toutes les variantes de cheveux (blond, roux etc). Le mélange permet de ne pas pouvoir trouver une poupée ayant une même tête, les mêmes yeux, cheveux, vêtements, couleurs de vêtements, etc...


COLECO est la première marque en 82 à vendre les CPK et jusqu'en 88.
JESMAR pour la France (et l'Europe) où on les appelle les Patoufs.
1989, HASBRO.
De nouveaux moules de têtes apparaissent au côté d'anciennes. Les HASBRO sont plus douces, le profil des poupées est moins plat et fait moins "peur". En soit les poupées sont de plus en plus destinées aux très jeunes enfants.

1994, c'est MATTEL qui prend le relais. Nouveaux moules, nouveaux looks 90' très apparenté à ceux des Barbies de la même époque. Couleurs vives, fluo & motifs, cheveux gaufrés...
En France, les "Patoufs" deviennent les "Copinoux".


2001, ToysRus prend le relais sur une courte période, leurs poupées sont gigantesques (environ 50cm) et se veulent "jouet de collection" à destination des collectionneurs en tous cas. Accès limité en magasin, aux USA seulement.
2003 marque le retour "massif" (toute proportion gardée) des CPK avec une taille habituelle, vendues dans toutes les enseignes nord américaines et en Angleterre.).

Malgré toutes ses aventures et guerre de marques et de gros sous, il est de tout temps rester un temple unique où tous les CPK se sont toujours vendus : Babyland
General Hospital, qui se veut être un musée attractif et un commerce à la foi. À ce jour, ce lieu est toujours en activité.

Les CPK ont suscité des tonnes de controverses.  Une légende raconte qu'elles avaient été crée volontairement hideuses
pour préparer les futures générations au devenir humain en cas de problème nucléaire.

 

Rédigé par m'ART in line

Publié dans #POUPEES PATOUFS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article